Votre mot de passe vous sera envoyé.

Psychédéliques, Masculinité Et Santé Mentale

Les psychédéliques, tels que le LSD et la psilocybine, apparaissent très prometteurs dans le traitement de toute une série de problèmes psychologiques, comme la dépression, la dépendance, l’anxiété de fin de vie et le syndrome de stress post-traumatique (SSPT). Mais dans les discussions sur les psychédéliques et la santé mentale, un sujet crucial est souvent laissé de côté : le genre. Les normes féminines et masculines ont un impact sur la santé mentale des femmes et des hommes de plusieurs façons, à la fois positives et négatives. Pour les hommes, les normes masculines telles que l’indépendance peuvent entraîner une détérioration de la santé mentale, car beaucoup d’hommes sont convaincus qu’ils doivent faire face à tous leurs problèmes seuls. Il est également important pour beaucoup d’hommes de restreindre leur expression émotionnelle et d’adopter un comportement stoïque.

Les psychédéliques, cependant, peuvent aider les hommes à remettre en question les normes néfastes de la masculinité auxquelles ils se sont conformés, et fournir des aperçus et des expériences qui montrent une façon plus saine de se comporter face à ses émotions. En effet, un article publié dans Playboy a examiné si les psychédéliques pouvaient guérir la masculinité toxique. Et il y a de bonnes raisons de penser que les expériences psychédéliques possèdent ce potentiel.

Faire face aux émotions difficiles

Quand ils se conforment aux normes traditionnelles de la masculinité, les hommes évitent de faire face à des sentiments désagréables, tels que la douleur, la honte, la peur, la tristesse et masquent plutôt ces sentiments par la colère et l’irritabilité. En effet, la colère est l’une des rares émotions que les hommes jugent acceptable d’exprimer. Des recherches ont cependant montré que lors d’expériences psychédéliques, les personnes doivent faire face à des émotions difficiles qu’elles mettent généralement de côté et ressentent une libération émotionnelle. D’autres études ont montré que, contrairement aux antidépresseurs, les psychédéliques augmentent la capacité de se connecter à ses émotions.

Pour beaucoup d’hommes, les psychédéliques pourraient donc conduire à une plus grande connexion avec leurs émotions, ces expériences puissantes ayant des changements durables. Comme l’a montré une étude de l’université Johns Hopkins, une seule dose de psilocybine entraîne des changements durables dans la partie de la personnalité appelée “ouverture”, qui comprend l’attention aux sentiments intérieurs. Ce plus grand degré d’ouverture peut aider les hommes à surmonter la pression qui les poussent à dissimuler leurs émotions ou à en avoir honte.

Une plus grande compassion pour soi-même

De nombreux usagers de psychédéliques constatent que certaines expériences impliquent de forts sentiments d’auto-compassion. Après tout, lorsque vous vous connectez si profondément à vos émotions, traumatismes ou problèmes personnels au cours d’une expérience psychédélique, il est compréhensible que vous ressentiez de la compassion pour vous-même – pour la douleur que vous reconnaissez et que vous acceptez. L’un des aspects négatifs de la masculinité traditionnelle est qu’elle encourage de nombreux hommes à se sentir honteux, gênés et émasculés par certaines émotions ou sentiments qu’ils éprouvent. L’anxiété et la dépression, par exemple, peuvent être considérées comme un signe de faiblesse.

Mais si les psychédéliques peuvent aider à favoriser la prise de conscience émotionnelle, alors cela peut permettre aux hommes de voir qu’il n’est pas nécessaire de porter un jugement sur des expériences douloureuses comme l’anxiété et la dépression. Ces expériences sont humaines. Elles touchent les hommes et les femmes. Et elles méritent des manifestations de gentillesse envers soi-même, la même attitude que celle que l’on adopterait envers un être cher en difficulté. Les psychédéliques pourraient s’avérer utiles pour créer ce genre de changement de perspective. Selon certaines recherches, une expérience mystique induite par les psychédéliques peut conduire à un plus grand degré d’auto-compassion. C’est le genre de changement de personnalité qui serait bénéfique aux hommes qui souffrent mais qui aggravent leur souffrance en se jugeant négativement à cause d’elle et en refusant toute aide.

Réduire l’agressivité et la violence

La tendance à exprimer les difficultés émotionnelles sous forme d’agression et de violence ou l’idée que l’agression et la violence sont des signes de virilité est un autre aspect néfaste de la masculinité traditionnelle. Ces comportements peuvent être considérés comme machistes et durs, mais en réalité, ils mettent en danger les hommes, leurs relations et autrui. Une étude réalisée en 2018 a révélé que les hommes qui consommaient du LSD et de la psilocybine étaient moins susceptibles de se livrer à des actes de violence à l’égard de leur partenaire intime que ceux qui n’en consommaient pas. Ces résultats suggèrent que les psychédéliques pourraient aider les hommes à agir de manière moins agressive et à mieux maîtriser leurs émotions.

La puissance des psychédéliques tient en partie à leur capacité à changer radicalement la façon de voir les choses. Ce changement peut inclure une autre conception de la masculinité ou de ce que signifie être un homme. Au Royaume-Uni, la Psychedelic Society, qui promeut les bienfaits et la légalisation des psychédéliques, organise des cercles de dialogue entre hommes ayant consommé des psychédéliques. Ces réunions donnent aux hommes qui ont vécu l’expérience des psychédéliques la possibilité d’être authentiques et vulnérables et de discuter sans jugement de ce que signifie pour eux la virilité sans.

Pour de nombreux hommes, les bienfaits des psychédéliques sur la santé mentale proviennent de leur capacité à faire disparaître les barrières de la masculinité et et de leur avoir permis une connexion plus profonde avec leurs émotions. La volonté de se confronter à soi-même dans ces expériences n’est pas chose facile. Elle implique un certain degré de risque et de courage. Le résultat final, cependant, pourrait se traduire par un degré plus élevé de maturité émotionnelle et la capacité d’être un homme plus vertueux.

 

_____________________________________________________________________________________

Article originalSam Woolfe /samwoolfe.com

shares