@junglesymbol
@junglesymbol

Bref Aperçu De La Diméthyltryptamine (DMT)

2
178
views

Qu’est-ce que la DMT ?

La NN-Diméthyltryptamine, ou DMT en abrégé, est un enthéogène psychédélique à l’action rapide qui permet à la conscience de celui ou celle qui ingère la molécule de faire l’expérience de visions, de pensées et de dimensions les plus incroyables et les plus imaginables qui soient.

La DMT est sans aucun doute l’un des psychédéliques les plus puissants, mais néanmoins mystérieux, à notre connaissance, mais le qualifier de simple drogue constituerait une grande injustice. La DMT est davantage une clé transdimensionnelle vers des expériences si profondes et impressionnantes qu’elle soulève dans son sillage de nombreuses questions concernant la nature de la réalité et notre place en son sein.

La DMT est présente à l’état naturel chez tous les êtres humains et est également répandue dans beaucoup de végétaux et d’animaux. Elle a été détectée chez de nombreux mammifères, animaux marins, arbres, herbes et fleurs.

La DMT est étroitement liée à la sérotonine, le neurotransmetteur naturel sur lequel les psychédéliques influent de manière si importante. La pharmacologie de la DMT est similaire à celle d’autres psychédéliques bien connus. La molécule exerce une influence sur les régions réceptrices de la sérotonine de la même façon que le LSD, la psilocybine et la mescaline. Ces récepteurs de la sérotonine sont répandus dans tout le corps humain et sont présents dans les vaisseaux sanguins, les muscles, les glandes, la peau et même dans l’intestin.

Quels sont les effets ?

Selon le dosage, les effets de la DMT peuvent varier en une multitude de sensations allant de visions bizarres, esthétiques et même parfois totalement “impossibles”, à un émerveillement qui semble vous faire perdre la tête, alors que vous êtes projeté dans une autre dimension de l’existence que le langage humain est en incapacité de décrire et de comprendre.

Ce qui suit est un extrait de Psychedelic Monographs and Essays, qui traite des différents niveaux d’une expérience avec la DMT :

Niveau 1 : Expérience pré-hallucinatoire

Cette étape est caractérisée par un flux intérieur d’énergie/conscience. Elle peut être extrêmement intense. Il peut avoir un sentiment positif de satisfaction.

Niveau 2 : Des hallucinations visuelles géométriques, vives et brillamment colorées.

Ici, on observe un champ à motifs, essentiellement bidimensionnel, bien qu’il puisse avoir une qualité vibratoire. On se souvient peut-être d’avoir déjà vu cela auparavant.

Phase de transition (niveau 2B ?) : tunnel ou expérience de percée

On peut voir ou voler à travers un tunnel (un passage au niveau suivant). Un voile peut disparaître, une membrane peut se déchirer. Il y a une percée dans un autre monde (ou peut-être même une série de percées).

Par ailleurs, il peut aussi arriver que la transition du niveau 2 au niveau 3 soit brusque, presque instantanée, sans expérience de transition.

Niveau 3 : Espace tridimensionnel ou supérieur, contact possible avec des entités.

Cette étape se caractérise par le sentiment d’être dans un espace “objectif”, c’est-à-dire un espace d’au moins trois dimensions dans lequel on peut rencontrer des objets ou des entités.

Parfois, les entités apparaissent comme des êtres intelligents et communicatifs. Cette étape peut être extrêmement énergique et se dérouler à une vitesse incompréhensible. Les choses peuvent aussi être relativement cohérentes.

Les voyages sont possibles au niveau 3. On peut, par exemple, prendre d’autres formes et/ou consciences et expérimenter le contenu physique ou émotionnel de ces formes/consciences. Les limites de cette étape, si elles existent, sont inconnues. Il est possible qu’il y ait des transitions vers d’autres étapes.

Si vous souhaitez lire quelques témoignages directs d’expériences avec la DMT, vous pouvez consulter la section Quality Experience Report du DMT-Nexus.

La DMT est-elle dangereuse ?

Ressentir la DMT c’est comme avoir été frappé par un éclair noétique. Le monde ordinaire est presque instantanément remplacé, non seulement par une hallucination, mais une hallucination dont le caractère étrange réside dans sa totale étrangeté. Rien dans ce monde ne peut nous préparer aux émotions qui envahissent notre esprit quand nous pénétrons dans le sensorium de la DMT. -Terence McKenna

L’extraordinaire brièveté de l’expérience montre qu’elle est incroyablement inoffensive. La molécule disparaît pratiquement de l’organisme en une dizaine de minutes. Paradoxalement, la DMT est la plus puissante mais aussi la plus inoffensive de toutes ces choses. C’est probablement attribuable au fait que, pour des raisons qui nous sont mystérieuses, la DMT est produite dans le métabolisme normal du cerveau. -Terence McKenna

Bien que la DMT soit l’un des psychédéliques les plus puissants au monde, c’est aussi un des plus physiquement sûrs. Comme le corps humain fabrique déjà de la DMT en quantité infime, le cerveau sait exactement comment utiliser et métaboliser ce composé et il quitte le système en quelques minutes seulement. En fait, le cerveau transporte activement la DMT à travers la barrière hémato-encéphalique, un phénomène incroyablement rare qui met en évidence la nature paradoxale de ce composé endogène qui induit de telles expériences. De fait, on pourrait dire que la DMT en tant que molécule endogène au système nerveux humain est l’un des psychédéliques les plus sûrs qui soient, bien plus sûr que l’alcool et les cigarettes.

Sur le plan mental, la DMT est extrêmement intense. Le manque de préparation à l’intensité de l’expérience et la difficulté à l’intégrer dans sa vie éveillée constituent les rares dangers que l’on peut rencontrer. Il peut être utile d’avoir de l’expérience avec l’ésotérisme ou les psychédéliques en général avant d’entreprendre une expérience avec la DMT. L’environnement et le contexte jouent également un rôle important dans la mise en place d’une expérience la plus positive, instructive et agréable possible.

Comment peut-on se procurer de la DMT ?

Il y a plusieurs façons d’acquérir cet enthéogène. La première et la plus difficile est d’avoir de solides connaissances et une grande expérience en chimie et de synthétiser de la DMT pure dans un laboratoire. Il s’agit d’un processus assez délicat et chronophage qui nécessite l’accès à des produits chimiques plutôt obscurs et difficiles à obtenir.

La méthode la plus courante et la plus facile pour obtenir de la DMT est de l’extraire des diverses espèces végétales qui contiennent le composé. Les différentes plantes et techniques d’extraction ne seront pas exposées ici.

Quelles sont les implications de la DMT ?

L’expérience de la DMT reste l’une des énigmes les plus déroutantes et les plus étonnantes de l’expérience humaine. Les royaumes dans lesquels on entre par effraction sont souvent décrits comme “étonnants”, “incroyables”, et même “impossibles”. Beaucoup, sinon la plupart, qui ont expérimenté la DMT et le phénomène connu sous le nom de “percée” ont le sentiment que leur expérience n’était pas simplement une “hallucination”, de “l’hypnagogie” ou même un produit de leur subconscient.

Quelques idées communes sur ce qui se passe sont exposées ci-dessous à partir d’un extrait de Monographs and Essays. Il convient de noter que ce qui suit ne couvre en aucun cas toutes, voire la majorité, des expériences en la matière :

“Bien que les hallucinations géométriques étonnantes vécues sous l’influence de la DMT soient suffisantes en elles-mêmes pour attirer l’attention des étudiants en psychédélique, la partie vraiment intéressante de l’expérience se situe dans le contact apparent avec des êtres extraterrestres.

Puisque certains peuvent se sentir réticents à admettre l’existence possible d’êtres extraterrestres [sans parler de leurs contacts avec des êtres humains sous l’influence de la DMT], nous devrions considérer toutes les hypothèses qui pourraient expliquer les observations, ou au moins, celles qui sont cohérentes.”

Plusieurs questions peuvent être distinguées. Premièrement, il y a la question de la réalité indépendante des entités. Les sujets rapportent des expériences de contact avec des êtres qui communiquent et dont l’existence indépendante sur le moment semble évidente. Il convient de noter qu’à l’heure actuelle, nous ne sommes pas en mesure de vérifier les affirmations concernant la réalité indépendante de la réalité consensuelle, et ne devrions donc pas être trop pressés de formuler de telles exigences concernant l’expérience de la DMT.

Ces expériences ne sont pas décrites comme des rêves. Si ces entités ont une existence indépendante du sujet influencé par la DMT, alors un domaine d’existence bien différent de la réalité consensuelle, et que certains considèrent comme le seul plan “réel” de l’existence, se présente à nous. La découverte d’une “réalité séparée” remettrait directement en question les fondements du paradigme matérialiste actuel.

D’autres questions se posent, que les entités soient indépendantes ou non, qui sont-elles et que font-elles ? Que se passe-t-il, par exemple, lorsque certains sujets rapportent avoir vu des milliers de ces entités simultanément ? Le phénomène de la communication, ou tentative de communication, est encore plus intéressant. Certaines personnes rapportent aussi avoir vu les entités communiquer entre elles, dans une sorte d’échange mutuel — mais de quoi ?

Cette question peut également être abordée du point de vue de la neuropharmacologie. Que se passe-t-il exactement lorsque des molécules de DMT sont absorbées par la barrière hémato-encéphalique et pénètrent dans le cerveau, provocant un fonctionnement qui semble subjectivement radicalement différent ? Pourquoi le cerveau recherche-t-il cette molécule avec une affinité normalement réservée au glucose et à d’autres composés dont on sait qu’ils sont essentiels au fonctionnement du cerveau ?

Quelques interprétations possibles de l’expérience de la DMT

Voici huit interprétations possibles de l’expérience de la DMT qui suggèrent des réponses (vraies ou fausses) à certaines ou à toutes les questions soulevées ci-dessus. Certaines d’entre elles, comme l’expérience elle-même, sont bizarres, mais à ce stade, toute idée doit être prise en considération car la vérité (pour paraphraser J.B.S. Haldane) est non seulement plus étrange que nous le pensons, mais certainement encore plus étrange que nous pouvons le penser.

1) Il n’y a pas d’entités du tout ; c’est simplement une hallucination subjective. L’expérience de la DMT peut être intéressante, voire extrêmement intéressante, mais en réalité, il n’existe pas d’entités indépendantes. Une telle possibilité pourrait nous amener à conclure que la DMT est, au minimum, un art neurochimique, l’un des plus beaux, des plus interactifs et des plus impressionnants que l’esprit humain puisse concevoir.

2) La DMT ouvre l’accès à une dimension parallèle ou supérieure, une réalité véritablement alternative qui est, en fait, habitée par des entités intelligentes indépendantes qui forment (selon les mots de Terence McKenna) “une écologie d’âmes”.

3) La DMT permet de percevoir les processus au niveau cellulaire, voire atomique. Les fumeurs de DMT puisent dans le réseau des cellules du cerveau ou même dans la communication entre les molécules elles-mêmes. Il pourrait même s’agir d’une prise de conscience des processus de mécanique quantique au niveau atomique ou subatomique.

4) La DMT est peut-être un neurotransmetteur des cerveaux reptiliens et des parties reptiliennes plus anciennes du cerveau des mammifères. En inondant le cerveau humain de DMT, les parties reptiliennes plus anciennes du cerveau submergent la conscience, entraînant un état de conscience qui semble totalement étranger (et parfois très effrayant) à l’état de conscience ordinaire du primate.

5) Une espèce intelligente non humaine a créé des humains en modifiant génétiquement le stock de primates existant, puis s’est retirée, laissant derrière elle des méthodes biochimiques pour les contacter. Les tryptamines psychédéliques sont des clés chimiques qui activent certains programmes du cerveau humain qui y ont été placés intentionnellement par cette espèce extraterrestre.

6) Le royaume auquel la DMT donne accès est le monde des morts. Les entités rencontrées sont des âmes ou des personnalités défuntes, qui conservent une certaine forme de vie et de capacité à communiquer. Le royaume des âmes mortes, communément reconnu dans les cultures et les sociétés qui n’adhèrent pas à une vision matérialiste du monde, est serait désormais accessible grâce à la DMT.

7) Les entités rencontrées sont des êtres d’un autre temps qui ont réussi à maîtriser l’art du voyage dans le temps, non pas d’une manière qui permet la matérialisation, mais d’une manière qui leur permet de communiquer avec des êtres conscients comme nous.

8) Les entités sont des sondes d’une espèce extraterrestre ou extradimensionnelle, envoyées pour entrer en contact avec des organismes tels que les nôtres qui sont capables de manipuler leur système nerveux pour entrer en communication.

Ces interprétations ne reflètent en aucune façon la myriade de possibilités entourant l’expérience de la DMT, mais sont destinées à servir de point de départ pour ceux qui s’intéressent à de telles expériences de réflexion. Ces hypothèses peuvent être développées et sont, bien entendu, sujettes à objections. Il se peut qu’un jour nous ayons suffisamment de preuves pour formuler une hypothèse raisonnable quant à “ce qui se passe réellement”, mais ce n’est pas le cas aujourd’hui. Il est fort possible qu’un tel jour n’arrive jamais.

Que ces expériences soient “réelles” ou non, ou que ces entités “existent”, ces expériences sont à la disposition de la conscience humaine. La vraie question n’est pas alors de connaître la validité objective de ces expériences, mais plutôt d’appréhender ces effets subjectifs. Que pouvons-nous apprendre de ces expériences ? Que pouvons-nous faire avec ces expériences ? Comment pouvons-nous utiliser ces expériences pour catalyser le changement en nous-mêmes et dans le monde qui nous entoure ?

Joyeux voyage et protégez-vous.

2 COMMENTS

  1. C’est un article extrêmement intéressant. J’aime le départ de recherche pour les différentes interprétations mis en hypothèse.
    Cette molécule commence à me passionner et ce site tout autant. Merci.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here