Terence McKenna – DMT : La Chose La Plus Bizarre

0
82
views

Terence McKenna – DMT : La Chose La Plus Bizarre

La DMT est … Si la DMT n’existait pas nous aurions dû l’inventer. Il doit y avoir quelque chose dans le monde … il doit bien exister LA chose la plus bizarre. Une fois que le concept de “bizarre” existe, il doit bien y avoir quelque part la chose la plus bizarre. Et la DMT est simplement cette chose. La DMT est cette chose qui au-dessus de toutes choses, vous vous étiez convaincu qu’elle n’existait pas. Si la seule chose dont vous êtes sûr est impossible. C’est ce que je pensais. Cela déconstruit complètement la réalité d’une façon complètement inattendue.

En d’autres termes, La réalité peut se défaire de plusieurs façons. Alors quand elle commence à se défaire vous espérez qu’elle le fasse d’une façon traditionnellement approuvé d’art spirituel comme Jésus, le Paradis ou l’Enfer, quelque chose d’identifiable. Il se passe avec la DMT une irruption de l’inattendu. Cela semble faire partie de sa nature, d’être inattendu. Le message semble être transmis avec une intensité incroyable. Tout ce que vous saviez à propos de la réalité est faux. Ce n’est pas ce que vous pensez que c’est.

Quand vous fumez de la DMT. Quand je fume de la DMT. Et d’après les recherches de Rick Strassman au Nouveau-Mexique, quand la plupart des gens sont exposés à la DMT. Très rapidement, entre 30 secondes à 1 minute, vous êtes transporté dans un environnement dramatique et étrange d’hallucinations à 100%. Rien de ce que vous ayez pu voir avant est présent là-bas. Il n’y a rien là-bas que la langue anglaise puisse décrire. Parce qu’il n’y a rien là-bas qu’un locuteur de cette langue n’aie jamais rencontré auparavant. Ou un allemand, un français, un swahili. Vous êtes transporté dans, pas dans un monde unifié, pas dans la lumière blanche, l’Un ou quoique cela soit, mais un monde complexe et multiple, de mouvement, de lumière, de couleur, de profondeur, et d’interaction. Et tout ça n’a pas vraiment de sens du tout.

Une métaphore qui illustre ce dont je parle serait la suivante: Imaginez que vous êtes un humain du paléolithique dans un état second, près d’un feu quelque part dans la savane africaine. Imaginez que pour 1 minute 30 vous vous trouvez en plein Time Square en pleine heure de pointe. Vous pourriez donner du sens à cette expérience. Après votre retour vous diriez, “Et bien il y avait des gens, en quelque sorte, des gens en quelque sorte. Il y avait beaucoup de mouvement, de verticalité.” En vérité vous brassez juste du vent en face de vos compagnons. Ils n’ont pas du tout l’image de Time Square en pleine heure de pointe avec la description que vous en faites. La DMT est comme ça. Vous semblez traverser dans un monde impossible. Une dimension parallèle.

Ce ne serait pas aussi choquant si c’était purement incompréhensible. Ce n’est pas tout à fait purement incompréhensible. Il y a 2% des visuels auquel vous semblez pouvoir vous rattacher Ces sortes de ballons de basket auto-dribblés ces entités que j’appelle “les gamins”. Qui viennent bondir et sauter sur votre corps, et ramper sur vous. Tout en rentrant et sortant de votre poitrine. Ils chantent. en une sorte de de langage que vous n’entendez pas mais que vous voyez. Ils créer des objets objets en chantant. Une sorte de grammaire musicale, qui condense un meuble autour de vous. Vous devez vous souvenir 30 secondes auparavant, vous étiez dans un appartement miteux, vous et vos étranges ami-es à fumer des drogues. Et maintenant tout est parti. Et vous n’êtes pas fatigué, ou confus. Vous êtes absolument qui vous étiez. C’est très bizarre. La DMT n’affecte pas la partie que nous appelons “moi”. Je suis qui j’étais, je suis exactement qui j’étais. Mais qu’est-il arrivé à la réalité bordel ? Elle a été complètement remplacée par quelque chose que je n’ai jamais vu dans aucun film de science-fiction que je n’ai jamais entendu dans aucun contes, ni jamais rêvé. Et maintenant je suis complètement là-bas.

Et ces petites entités dansent autour de vous. Et puis ils veulent que vous fassiez quelque chose. Ils veulent que vous créiez des objets avec votre voix. Et ils le font. Ils vous montrent comment faire. D”une certaine façon la grammaire est visible dans ce monde. C’est comme si un interrupteur avait été déclenché dans votre machinerie neurophysiologique Et le langage que d’habitude vous entendez, est désormais visible. Et ces choses vous mettent la pression. “Fais-le, fais le !” “Ne questionne pas !” “Ne pense pas !” “Ne réfléchis pas !” “Juste, fais-le !” Alors je sens quelque chose comme un mélange entre reflux gastrique et un satori qui monte le long de ma poitrine et arrivé au niveau de ma bouche Ma bouche s’ouvre en grand et cette glossolalie linguistique commence à se produire. Qui ressemble à un langage, à un liquide, et de la soie et je peux le voir. Et c’est coloré et complexe. Je ne comprends pas le but Je ne peux que vous rejoindre pour spéculer.

À mon avis cela ressemble … D’abord, le langage même est une activité mystérieuse. Un comportement, Dieu dans le corps de la Nature. La langage humain est là où il faut chercher. Il n’est présent dans aucune autre forme d’organisation animale Et nous avons choisi cet horrible niveau d’expression et avec nous avons crée la culture, qui est une réalité virtuelle dans laquelle nous nous entourons non seulement d’idéologies, marxisme, démocratie, monarchie … en construisant des autoroutes, des infrastructures. C’est presque comme si Le langage est un artefact alien. Souvenez-vous que Bill Burroughs disait que c’était un virus venu de l’espace. C’est un peu comme cette idée. Mais le langage n’est évidement pas quelque chose de terminé. Et je pense que nous approchons sois au travers de notre propre évolution du soma, du corps ou au travers de la technologie ou une combinaison des deux

Nous approchons d’un moment où nous allons changer de canal et changer le canal du langage en un mode à plus haut débit. Et nous verrons ce que nous voulons dire au lieu de l’entendre. La convention qui consiste à utiliser des bruits de bouche pour indiquer symboliquement des objets dans le monde de façon à ce que ceux qui partagent ces présomptions linguistiques puissent télécharger ce babel acoustique pour le reconstruire en une pensée, sera échanger par quelque chose comme un hologramme acoustique où l’ambiguïté est presque impossible.

Si vous lis un paragraphe de Proust, nous pouvons passer le reste de l’après-midi à discuter ce que l’auteur voulait dire on est tous déjà passé par là. Que voulait dire l’auteur ? Mais si je vous montre une sculpture de Brâncuși, on se promène autour en la regardant Ce que c’est, va de soi. Elle n’a pas l’ambiguïté que peut avoir le langage écrit et parlé. Et je pense que je cette ambiguïté a permis l’incompréhension, et l’incompréhension a permis la douleur et la souffrance. Nous sommes peut-être au seuil d’une forme plus évolué de langage. La descente du Logos. C’est ça. La manifestation du Logos.

Et les psychédéliques en permettant un regard au travers de la fenêtre hyperspatiale et dans les états futurs de l’organisation humaine comme je l’ai dit ce matin, nous donne un avant-goût d’un futur humain peut-être lointain dans le futur. De la même façon que si vous aviez fumé de la DMT il y a 20,000 ans vous auriez pu atterrir dans Time Square en 1960. C’est un aperçu d’un développement futur la physiologie et de l’esprit de l’Humanité. Ce qui rend très suggestif que la DMT est produite dans nos cerveaux dans notre fonctionnement normal. Nous avons des gènes qui produisent de la DMT. Que se passerait-il si ces gènes étaient activés d’une façon plus dramatique ? Quelle serait la qualité de notre culture ? Si la culture c’est le trip de la sérotonine alors dans quelle culture vivrions-nous si la sérotonine était mise en retrait au profit d’un système nerveux fonctionnement à la DMT ?

SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here