Flower power and drugs.

Comment Les Psychédéliques Modifient Notre Façon De Voir Le Monde

0
73
views

Les substances psychédéliques comme le LSD et la psilocybine – le principe actif des champignons magiques – sont puissantes et capables de transformer la façon dont les gens qui les utilisent perçoivent le monde.

C’est pourquoi, après des années de prohibition, les chercheurs en psychiatrie aux États-Unis espèrent profiter de ce pouvoir pour transformer le traitement de la santé mentale.

Et comme le montre le nouveau documentaire “A New Understanding: The Science of Psilocybin“, les résultats que nous avons vus jusqu’à présent sont puissants. Le film montre comment ces substances transforment les personnes qui suivent cette thérapie.

“La psilocybine fait en 30 secondes ce que les antidépresseurs mettent trois à quatre semaines à faire”, explique David Nutt, professeur de neuropsychopharmacologie de la division des sciences du cerveau à l’Imperial College de Londres. Des chercheurs ont découvert qu’une dose unique de psilocybine accompagnée d’une thérapie peut avoir un effet transformateur sur la santé mentale – comme une “intervention chirurgicale” – capable de traiter même les cas de dépression et d’anxiété qui résistent au traitement standard.

Le film suit les chercheurs et les participants à l’étude qui sont à l’avant-garde de cette époque moderne de l’étude psychédélique. Les patients atteints de cancer qui sont confrontés à la détresse en fin de vie racontent comment cette expérience les a aidé à surmonter cette détresse et à accepter leur état. Des volontaires en bonne santé qui ont ingéré de la psilocybine pour la première fois pour prouver qu’elle pouvait être utilisée en toute sécurité dans un contexte thérapeutique décrivent comment le “voyage” a changé leur perception.

C’est fascinant à voir.

À un niveau basique, la partie du cerveau qui semble coordonner l’humeur est très active dans les cas de dépression et semble se calmer pendant un certain temps, ce qui permet la formation de connexions entre des régions du cerveau qui communiquent rarement entre elles.  Un effet similaire peut-être observé dans le cerveau des personnes qui méditent depuis longtemps. Quelque chose dans cette expérience semble causer les effets “trippant” de la drogue, que les participants à cette recherche ressentent en écoutant de la musique et en s’asseyant avec des observateurs formés.

“En ce qui concerne la question de savoir si ces agents causent des hallucinations, ce n’est pas aussi simple, une hallucination est une expérience dans un phénomène sensoriel basé sur un stimulus qui n’existe pas dans la réalité, c’est quelque chose de généré en interne”, affirme Stephen Ross, professeur agrégé de psychiatrie à la NYU School of Medicine, dans une interview tirée du film. “Au contraire, une illusion serait de regarder un mur et de le voir en train de fondre, ce serait une illusion, et ces drogues ont tendance à causer plus d’illusions que des hallucinations franches, elles modifient la façon dont nous percevons de vrais stimuli.”

Pour provoquer ces effets, ces substances activent les récepteurs sérotoninergiques 2a, explique David Nichols, président et cofondateur de l’Institut de recherche Heffter.

Mais quelque chose au sujet de cette expérience – l’activation cérébrale, les illusions et les hallucinations – semble provoquer quelque chose de plus profond et plus difficile à comprendre. La substance est capable de provoquer ce que les chercheurs appellent une “expérience mystique”. Cette expérience est étroitement liée aux effets qui durent dans le temps.

“C’était comme si tu étais au sommet d’une montagne russe et que tu étais sur le point de descendre et je me souviens m’être dit à l’intérieur de moi: Je prends mon esprit avec moi, je ne sais pas où je vais, mais je prends mon esprit avec moi”…. et je me sentais bien et j’y suis allée”, raconte Sandy, l’une des volontaires en bonne santé qui a essayé la psilocybine pour la première fois, en décrivant son expérience.

Les gens reviennent de ce voyage changé.

“Quand nous sommes revenus, c’était comme si quelqu’un avait mis une ampoule dans la tête d’Annie, elle brillait littéralement”, explique le mari d’une patiente en phase terminale dans une de ces études sur la psilocybine à UCLA. “Je me suis sentie merveilleuse, je pense que c’est un outil incroyablement utile… ce que nous avons fait, cela m’aurait probablement pris des années de thérapie”, reconnaît-elle.

Vous pouvez visionner la bande-annonce du film ci-dessous et une version actuelle peut être louée auprès de Vimeo.

 

SOURCE

http://www.businessinsider.fr/us/a-new-understanding-film-shows-how-psilocybin-changes-perception-2017-2

Traduction EXTACIDE

SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here