Andrew Gallimore – DMT : Un Changement de Réalité à 100%

0
94
views

Les deux composés font générer au cerveau des modèles distincts de la réalité. Mais qu’est-ce qu’un modèle de la réalité ? N’y en a-t-il pas qu’un seul ?

Le neurobiologiste et chimiste pharmaceutique Andrew Gallimore a étudié cette théorie. Voir le monde n’est pas un processus passif. C’est toujours un processus actif. Le cerveau est constructeur de monde. Vous pouvez séparer l’information en deux parties. L’information générée par le cerveau et toute l’information générée par tout ce qui est à l’extérieur du cerveau qu’on pourrait appeler le monde extérieur.

Votre cerveau est un générateur d’information Et votre monde est construit à partir des informations générées par le cerveau. Et c’est vrai en toutes circonstances. Que vous soyez dans la vie normale éveillée ou pendant le cycle de sommeil profond quand vous rêvez. Mais aussi pendant le pic d’une expérience avec la DMT.

Le monde est construit à partir d’informations. Alors l’idée qu’un monde soit réel et un autre irréel. L’idée que ce monde éveillé est réel et que le monde de la DMT ne l’est pas n’est pas vraiment supportée. La plupart des gens quand ils entendent parler de ces mondes étranges
diront que c’est une distortion de la réalité C’est … C’est une défaillance de la capacité du cerveau à construire le vrai modèle de la réalité. Mais il n’existe pas de vrai modèle de la réalité.

Les gens supposent que le monde qu’ils habitent est le vrai et c’est très important pour eux.
Ce que font les psychédéliques est de démolir … Ils démolissent les frontières entre le réel et l’irréel et vous montre que le monde est bien plus fluide. S’il est vrai que nos perceptions sont juste notre façon de décoder le monde autour de nous, ces perceptions sont assujetties
à des biais personnels et culturels. Les questions demeurent. Pourquoi les psychédéliques auraient en apparence la fonction primaire d’altérer notre perception ?

Toutes les substances psychédéliques altèrent-elles notre conscience de la même façon ? Le LSD, la psilocybine, la mescaline, changent le monde d’une façon nouvelle plus fluide, plus imprédictible mais semblent changer ce monde en une version alternative du monde consensuel.

Alors que la DMT modifie l’information générée par le cerveau d’une façon si profonde. C’est ce que Terence McKenna appellait “un changement de réalité à 100%”. La DMT change le cerveau très très rapidement, en trente secondes passant de la construction du monde consensuel à la construction de cette réalité bizarre très complexe et étrange.

Et tout cela avec une très grande efficacité.

SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here