Terence McKenna – La Nature Est Consciente

0
117
views

La Nature Est Consciente

Terence McKenna

D’une certaine façon ce concept de connectivité est intimement lié au concept  de complexité. Et vraiment ce que je dis est que l’Univers est en train de se préparer. L’Univers relie les points. Il rassemble tout en co-relation avec tout le reste. Et il fait ça au travers de la production de la conscience. La conscience, c’est cette fonction intégrative appelée biologie qui prend des données apparaissant profondément sans rapport pour les rassembler en une relation cohérente. On dit qu’un organisme coordonne un point de vue. Alors dans un sens ce qu’il se passe au fil du temps est que l’Univers coordonne un point de vue.

Alors qu’il fait ça il devient plus plus conscient. Plus conscient de lui-même. Plus … vivant, et moins inerte. On pourrait presque dire que la Nature déteste l’habitude. Alors la nouveauté est recherchée en produisant divers sortes de phénomènes à tous les niveaux en biologie, en chimie et dans la société. Il y a vraiment un but à l’Univers. Son but est cet état d’hyper-complexification dans lequel tous ces points deviennent interconnectés les uns avec les autres … et deviennent ce que les mathématiciens appellent “cotangent”.

Cela donne à l’Univers le sentiment d’être imprégné d’une présence bienveillante. La différence majeure entre la compréhension archaïque et le matérialisme scientifique est que l’esprit archaïque avait compris, ou plutôt percevait que la Nature est consciente. La Nature est vivante. La Nature est un organisme rempli d’intention. Le but de l’esprit archaïque est de se connecter avec, communiquer avec et s’aligner à ce grand Tout Gaïen holistique, aussi appellé la Nature, le Grand Esprit, le Royaume des Ancêtres.

Voici ce qu’avait compris l’esprit archaïque et n’avait aucun problèmes avec cela. Et en fait cela est vrai, notre propre décision de voir l’Univers comme mort, comme inanimé, comme inintelligent, nous a autorisé, nous a permis de le disséquer, de l’utiliser … et de nier sa validité hors de l’intention humaine. Maintenant les conséquences de ce mode de vie reviennent nous hanter. Nous avons presque détruit notre maison. Nous nous sommes presque tiré une balle dans le pied. Alors cette impulsion vers vers le gaïanique et l’archaïque est un instinct de survie.

Nous devons révérer et donner du crédit à la Nature et à ses méthodes parce qu’aucune autre méthode nous permettra de nous sortir du bordel dans lequel nous sommes. Hautes températures, hautes énergies, extraction de ressources, marchandisation, méga-agriculture … On est au bout de la corde … pour ces choses là. L’archaïque détient des réponses mais seulement si voulons penser l’Univers comme une entité vivante et intelligente avec laquelle nous sommes en partenariat. Pas contre mais comme faisant partie d’une intention morphogénétique et d’une réalité déferlante bien plus large que la compréhension humaine.

Imaginez !

Plus large que la compréhension humaine.

SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here