Bill Hicks – C’est Juste Un Tour

Esprit Posté le mardi 3 octobre 2017 à 00:25

Tweeter cet article Partager sur Facebook Partager sur Reddit Partager sur Pinterest Paratger sur Google + Partager sur Tumblr

C’est Juste Un Tour

Bill Hicks

Le monde est comme un tour dans un parc d’attractions. Quand vous choisissez d’y aller, vous pensez que c’est réel. Parce que nos esprits sont à ce point puissants. Le manège monte et descend et tourne et tourne, et on sursaute et on a des frissons. Il y a beaucoup de couleurs et beaucoup de bruit. C ‘est amusant, pour un moment…

Certaines personnes sont sur le manège depuis longtemps. Et ils commencent à se poser des questions : « Est-ce que c’est réel ? Ou est-ce que c’est juste un tour ? » Et d’autres se souviennent et reviennent pour nous dire : « Hé, ne vous inquiétez pas, n’ayez pas peur. Jamais, parce que : C’est juste un tour… »

Et nous… Tuons ces gens !  « Faites-le taire ! » « On a beaucoup investi dans ce tour. » « Faites-le taire !  » « Regardez mon air soucieux. » « Regardez mon gros compte en banque, et ma famille. » « Tout ca doit être réel ! » C’est juste un tour… Mais nous tuons toujours ces bonnes personnes qui essayent de nous raconter ça. Vous avez remarqué ? Tout en laissant les démons se déchainer …

Mais ça n’a aucune importance parce que c’est juste un tour… Et on peut le changer quand on veut. C’est seulement un choix. Pas d’effort, pas de travail, pas de boulot ou d’argent de coté.
Juste un choix simple, maintenant, entre la peur et l’amour. Les yeux de la peur veulent que vous mettiez de plus gros verrous sur vos portes, achetiez des flingues et vous refermiez sur vous-même. Les yeux de l’amour au contraire, voient chacun d’entre nous comme un tout.

Voici ce que nous pouvons faire pour changer le monde, maintenant, pour un meilleur tour: prenons tout l’argent que nous dépensons en armes et en défense chaque année et à la place, dépensons le pour nourrir, vêtir et instruire les pauvres de la planète, et il devrait y avoir de quoi faire, plus un seul être humain exclu, et nous pourrons explorer l’espace, ensemble, de l’intérieur comme de l’extérieur, pour toujours, en paix…

SUR LE MÊME SUJET