Terence McKenna – Le Renouveau Archaïque

Psychédéliques Posté le samedi 1 juillet 2017 à 17:51

Tweeter cet article Partager sur Facebook Partager sur Reddit Partager sur Pinterest Paratger sur Google + Partager sur Tumblr

Le Renouveau Archaïque

Terence McKenna

Nous sommes devenus malades à force de suivre un chemin de rationalisme sans limite, de domination masculine, de superficialité, de commodité, de profit … Nous sommes devenus très très malades. Et le corps politique, comme n’importe quel corps, quand il se sent malade commence à produire des anticorps ou des stratégies afin de combattre la maladie.

Le XIXème siècle est un prodigieux effort en vue d’une auto-guérison grâce à des phénomènes aussi divers que le surréalisme, le piercing, l’usage de substances psychédéliques, la libération sexuelle, le jazz, la danse expérimentale, la culture Rave, le tatouage. La liste est infinie ! Qu’ont toutes ces choses en commun ? Elles représentent différents styles de rejet des valeurs dominantes.

La société est en train d’essayer de se soigner par un Renouveau Archaïque. Par un retour à des valeurs archaïques. Alors quand je vois des gens manifester une ambiguïté sexuelle, ou qui se scarifient ou qui mettent leur corps à découvert, ou qui dansent sur des musiques syncopées, ou qui se mettent dans un état second ou qui violent les canons ordinaires des comportements sexuels.

J’applaudis tout ça ! Parce que c’est une impulsion en vue d’un retour vers ce qui est ressenti par le corps. Ce qui est authentique, ce qui est archaïque. Et quand vous regardez derrière le voile de ces impulsions archaïques, au centre de ces impulsions se trouve le désir d’un retour à un monde magique où les sensations sont primordiales. Au centre de cette impulsion se trouve le chaman. Enivré sous l’effet des plantes. Communiquant avec les esprits qui l’assistent. Dansant au clair de lune. Invoquant un monde conscient et mystérieux.

Voilà ce qu’est le monde. Le monde n’est pas un problème insoluble réservé aux scientifiques et aux sociologues. Le monde est un mystère vivant. Notre naissance. Notre mort. Notre vie dans l’instant présent. Ce sont des mystères. Ce sont des passerelles qui s’ouvrent sur des perspectives inimaginables d’auto-exploration de pouvoir et d’espoir pour l’aventure humaine.

Et notre culture a tué cela. Elle nous l’a dérobé. Elle a fait de nous des consommateurs de mauvais produits et de mauvais idéaux. Nous devons nous en échapper à tout prix. Et la seule façon d’y échapper est de retourner à l’expérience authentique du corps. Et cela signifie que nous devons reprendre en main notre sexualité, et notre conscience afin d’explorer notre esprit pour s’en servir comme d’un outil de transformation personnelle et sociale.

Mais il est déjà tard. Le temps presse. Nous serons jugé très sévèrement si nous échouons. Nous sommes les héritiers de millions et de millions de vies vécues avec succès qui se sont adaptées aux conditions de vie changeantes du monde naturel. Désormais le flambeau nous revient, afin que ceux qui ne sont pas encore nés puissent avoir une terre pour poser leurs pieds et un ciel sous lequel marcher.

Voilà ce qu’est l’expérience psychédélique : se préoccuper et prendre la responsabilité de façonner un futur qui honore le passé, qui honore la planète et qui honore le pouvoir de l’imagination humaine. Il n’existe rien d’aussi puissant et d’aussi capable de se métamorphoser elle-même et la planète que l’imagination humaine.

Ne tombons pas dans la facilité. Ne sacrifions pas nos principes en échange d’idéologies idiotes. Ne déléguons pas notre pouvoir aux plus minables d’entre nous. Nous devrions plutôt affirmer notre place au soleil et avancer droit vers la lumière. Les outils sont à disposition, le chemin déjà balisé. Vous devez simplement tourner le dos à une culture qui est devenue stérile et nécrosée pour pouvoir adopter le programme d’un monde vivant qui redonne le pouvoir à notre imagination.

 

SUR LE MÊME SUJET